Accueil > Vie municipale > Principaux projets structurant > Rénovations > La rénovation énergétique (...)

Rénovations

> La rénovation énergétique des bâtiments

 

JPEG - 3 Mo

La ville met en place un certain nombre de mesures afin de réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) et de s’inscrire dans les objectifs poursuivis par le Plan Climat Energie du Territoire (PCET) élaboré à l’échelle de la communauté d’agglomération de Limoges-Métropole. Les bâtiments municipaux tenant une part importante dans les consommations énergétiques et les émissions de gaz à effet de serre de notre ville. Un audit a été effectué et la municipalité s’est s’engagée dans la rénovation énergétique de son patrimoine bâti. Le groupe scolaire « Turgot – Jaurès » constitue un des équipements structurants de la collectivité pour lesquels les enjeux environnementaux et économiques apparaissent comme essentiels. Dans un premier temps, ont été rénovés les installations thermiques, les menuiseries extérieures et grâce à un suivi attentif des consommations, la facture énergétique a été maitrisée. Néanmoins, des efforts importants restent à fournir sur cet équipement pour améliorer encore sa performance et le confort d’usage des usagers. Ainsi, des travaux complémentaires vont débuter le 6 juin prochain sur le bâtiment « Jean Jaurès » : il s’agit de la réfection complète de l’enveloppe du bâtiment (isolation des façades, des toitures et des planchers), la rénovation esthétique du bâtiment grâce à la réfection des façades et la mise en place d’une sur-toiture, l’installation d’un dispositif permettant une ventilation mécanique des salles de classe pour améliorer la qualité de l’air intérieur, le remplacement des appareils d’éclairage par des équipements plus performants et gérés en fonction des besoins. Ce projet d’un coût estimé de 900 000 euros bénéficie du soutien de l’Etat, de la Région Limousin et du département de la Haute-Vienne qui respectivement subventionnent l’opération à hauteur de 248 750 €, 225 000 € et 96 000 €, soit un montant d’aide représentant près de 65% des dépenses à engager.

JPEG - 1.8 Mo